Les visites et entretien des ruches pendant l’hiver

Même si l’hiver est la saison la moins active pour les abeilles, il est nécessaire de procéder à des visites des ruchers pour contrôler certains points essentiels. Ces points permettent de préparer le printemps en toute sérénité.

Durant cette période hivernale, l’essaim de chaque colonie est au centre de la ruche sur une circonférence d’environ 20 cm afin de maintenir une température constante pour permettre la survie de la colonie d’abeilles et protéger la reine.

Entretien des ruches installées chez nos clients

Nos équipes passent deux à trois fois pendant l’hiver chez nos clients pour entretenir les ruches et prendre soin des abeilles. Une attention particulière est portée à la reine. La colonie d’abeilles se concentre autour d’elle, notamment pour maintenir une température ambiante pour la protéger.

Les mois de janvier et février sont des mois qui nous obligent à être vigilant pour éviter toute famine au sein des colonies d’abeilles. Pour prévenir ces éventuelles famines, nous donnons des compléments alimentaires de qualité.

Ces entretiens des ruches en hiver ne sont pas les plus intéressants pour les participants à nos ateliers apicoles mais ce sont des visites indispensables pour éviter toute perte ou surprise lors de la reprise de l’activité de la colonie à la sortie de l’hiver, à l’arrivée du printemps.

Les pièges pour frelons asiatiques en hiver et été

On profite pour retirer les différents pièges à frelons asiatiques que l’on a disposé autour des ruches. On pose des pièges dès la fin février pour piéger les fondatrices et en prévision du pic de la présence des frelons asiatiques au mois d’août.

Pour piéger les fondatrices des colonies de frelons asiatiques, on utilise du jus de cire. Pour les pièges des frelons, nous les remplissons de sucre (avec du sirop de grenadine complété de vin blanc et bière). L’alcool chasse les abeilles des pièges mais attire les frelons.

Visiter les ruches pour préparer les abeilles au printemps

Lorsque l’hiver commence à se faire plus doux, la reine qui avait stoppé sa ponte, débute sa ponte à nouveau. La ponte de la reine est faite de façon progressive pour arriver jusqu’à 2 500 œufs par jour au summum de l’activité. La reprise de ponte de la reine annonce le début d’une activité plus intense au sein de la ruche et le besoin de nourriture est plus important qu’aux mois de décembre et janvier. C’est pour cela que les équipes d’Apilia interviennent pour fournir des compléments de nourriture afin d’assurer un bon démarrage sans risque de perte. Cette intervention est importante pour préparer l’arrivée de printemps et le développement de l’essaim au sein de la ruche.

Le nombre d’abeilles en hiver peut tomber jusqu’à 20 000 individus pour atteindre le maximum d’abeilles dans une ruche jusqu’à 60 000. Il est donc important lors de l’hiver d’intervenir régulièrement pour contrôler, entretenir et anticiper l’activité de la ruche.

Ceci nous permettra de préparer sereinement les ateliers pédagogiques auprès des apprentis apiculteurs que sont les salariés des entreprises auprès desquelles les ruchers sont installés.

Images liées: