Visiter les ruches à l’occasion d’ateliers et team buildings apicoles

L’installation et le suivi de ruches nécessitent des visites régulières tout au long de l’année. C’est l’occasion pour nous d’organiser des ateliers pédagogiques sur les abeilles ou des sessions de team building en équipe. Nos ateliers et team buildings sont organisés autour du partage d’activités et de la gestion de tâches réalisées pour soigner les abeilles, la maîtrise des gestes, du temps et des manipulations en équipe.

En apiculture, 4 temps forts pour les visites des ruches sur l’année

Chaque visite est l’occasion de vérifier le bon développement de la colonie d’abeilles.

3 objectifs principaux lors de la visite du rucher :

  • Que la colonie soit populeuse. En été, une colonie peut avoir jusqu’à 50 000 abeilles
  • Que les abeilles soient en bonne santé : pas de maladie, pas de pollution ou de parasite, comme cela peut être le varroa par exemple, qui est un acarien qui se nourrit de l’hémolymphe des abeilles
  • Que la production de miel soit abondante afin que les abeilles puissent avoir assez de réserves de nourriture pour que la colonie puisse passer l’hiver en sérénité.

4 points de contrôle lors des visites au rucher réalisées par l’apiculteur :

  • Est-ce que l’on voit la reine ou non ? Est-elle en bonne santé ?
  • Combien y-a-t-il de cadres avec du couvain ?
  • Combien y-a-t-il de cadres avec du miel et du pollen ?
  • Comment est la colonie : est-ce qu’elle est forte ou non ?

Quel atelier lors de la visite de fin d’hiver du rucher ?

L’apiculture est une activité qui dépend fortement de la météo et la visite de fin d’hiver est la visite la plus sensible.

Pour nos ateliers à cette période, elle se fait principalement en toute fin d’hiver avec un temps clément et une température minimale. Elle a lieu plutôt en mars lorsque les températures sont au-dessus de 16-17 degrés.

L’ouverture de la ruche est une phase délicate car le choc de température entre l’intérieur de la ruche et l’extérieur peut être préjudiciable pour la colonie. Comme la température du couvain est comprise entre 32 et 35 degrés à l’intérieur de la ruche, il est facile de comprendre le coté délicat de la visite de fin d’hiver.

Les ateliers que nous proposons sont des ateliers de contrôle de la santé de la colonie, les participants vérifient notamment :

  • Si la reine est présente
  • S’il reste de la nourriture
  • Si le couvain est fort
  • S’il y a un début d’activité extérieure de la part des abeilles

Des manipulations peuvent avoir lieu comme l’apport en complément de nourriture.

Ces ateliers sont également l’occasion d’expliquer le fonctionnement de la ruche et le développement de la colonie à la sortie de l’hiver et au début du printemps.

Atelier apicole autour d’une ruche Apilia

Quel atelier lors de la visite de printemps des colonies d’abeilles ?

Cette deuxième visite à lieu à partir de la mi-avril au moment où la floraison des arbres fruitiers est importante, notamment s’il y a des cerisiers à proximité.

La première partie est toujours consacrée au contrôle de santé de la colonie et principalement de la reine et du couvain. Il faut vérifier si le développement de la colonie a démarré. Typiquement, la colonie va passer de 20 000 à 30 000 abeilles en hiver, et ensuite à 40 000 ou même à 70 000 individus. Cela voudra dire que la colonie dans la ruche est très forte et en bonne santé.

La température à cette période étant plus élevée, on peut procéder à une ouverture des ruches dans un temps plus long afin d’observer plus en détail la vie de la ruche et de la colonie d’abeilles. C’est aussi le moment de mesurer le risque d’essaimage d’une partie de la colonie.

Cette visite d’observation est l’occasion de poser de hausses complémentaires et de rajouter des cadres pour préparer la future récolte de miel.

Quel atelier lors de la visite d’été des ruches ?

L’été est une période qui est importante notamment pour vérifier la présence des parasites et principalement du varroa. Mais aussi afin de surveiller la présence du frelon asiatique autour de la ruche.

Cette visite d’été a lieu après l’atelier récolte de miel qui a eu lieu entre la fin juin et début juillet. Récolte de miel qui est un moment fort et attendu par tous.

Cette période est l’occasion lors des ateliers de montrer la pleine activité des colonies, les ruches étant en général à leur maximum de production et de population. C’est à ce moment que les participants peuvent observer, manipuler pendant de longs moments et profiter du rucher et des abeilles installés sur leur lieu de travail. Des manipulations dans la ruche, notamment le contrôle du couvain qui est parfois l’occasion d’assister à des « naissances » en direct.

Récolte du miel et dégustation

Quel atelier lors de la visite d’automne du rucher et des abeilles ?

La dernière récolte de miel a eu lieu, les hausses sont retirées, les cadres vides sont enlevés, c’est presque la fin de la saison.

C’est la visite qui prépare l’hivernage des abeilles, après la récolte d’été. Il faut s’assurer que la colonie d’abeilles est en capacité de passer l’hiver sans problème.

C’est aussi la période de l’année où la présence des frelons asiatiques est la plus importante. Ces insectes peuvent causer des dégâts importants en termes de perte mais également de stress pour les abeilles.

C’est pour nous l’occasion d’organiser des ateliers pour expliquer le nourrissement (nom donné au nourrissage par les apiculteurs) des abeilles. C’est aussi le moment de faire les dernières manipulations sur la ruche, la pose de « médicament » pour protéger les abeilles du varroa, l’installation de cadre isolant thermique en polystyrène en remplacement notamment des cadres vides.

Nos équipes procèdent chaque mois à des visites de contrôle afin d’assurer la bonne santé des ruchers installés chez nos clients et permettent à tous les participants de profiter dans les meilleures conditions des ateliers et autres sessions de team building. Et bien sûr de profiter du miel produit sur place au sein de l’entreprise.

Images liées: